Présentation de MICHEL GABORIT

C'est dans le contexte du sport de compétition au niveau national en tennis de table, que je me suis intéressé aux techniques de recentrage et de gestion du stress. Cette approche globale de l'individu a amené des résultats très concrets, en terme de stabilité nerveuse et émotionnelle et bien sûr de performances.

 

Le repos est la base de l'activité

 

Lorsque je suis entré dans la vie active, j'ai tenu à intégrer ces valeurs dans ma vie professionnelle. A 25 ans, cela m'a amené à créer la Société SOMA qui serait avant tout un espace d'épanouissement pour les personnes qui allaient y travailler. Le concept était simple : "le repos est la base de l'activité". Des temps de ressourcement étaient intégrés au temps de travail. Les résultats étaient évidents au niveau des relations, de la créativité et du bien-être dans l'entreprise.

Dans cette expérience d'une quinzaine d'année, je me suis rendu compte que d'autres paramètres influençaient notre équilibre.

 

 Pour poursuivre mes recherches, je me suis consacré directement à la relation d'aide en m'intéressant à tout ce qui pouvait altérer cet équilibre. Au travers de ces recherches, il m'était devenu évident que nos difficultés émotionnelles étaient très souvent à la base des difficultés rencontrées.

 

C'est dans ce contexte qu'en 2007, j'ai rencontré Didier Godeau et Luc Nicon, alors qu'ils commençaient à communiquer sur leur découverte permettant de libérer les perturbations émotionnelles dans le cadre de l'association TIPI.

 

Je me suis empressé d'expérimenter par moi-même. Alors que j'étais connu comme quelqu'un de paisible et équilibré, j'ai pris conscience qu'en réalité, j'étais très souvent aux prises avec des peurs que j'avais appris à gérer de façon plutôt satisfaisante.

 

J'ai reconnu en cette capacité naturelle une réponse simple et directe pour me libérer de mes propres perturbations émotionnelles et accompagner les personnes à se libérer de leurs peurs et de toutes leurs conséquences.

 

Cela fait 10 ans, que j'oeuvre à plein temps dans ce travail de libération des perturbations émotionnelles au niveau de la recherche, de la formation et de l'information, d'abord au sein du collectif TIPI, puis à travers ALPÉ depuis 10 ans.

 

C'est ma façon de contribuer à une plus grande autonomie, à une plus grande responsabilité des individus dans leur capacité à bien vivre.